Réservez pour le bien-être de votre animal de compagnie

100% gratuit

Zéro frais, zéro contrainte

Recherche ultra-rapide

RDV en quelques clics seulement

Rendez-vous instantanés

Disponibilité 24/7 assurée

Passion et soin

Avec amour et professionnalisme

Trouvez des professionnels de confiance près de chez vous

Muzzle met en relation les propriétaires de chiens et de chats avec des professionnels passionnés pour recevoir des prestations de qualité. Toiletteurs, éducateurs, ou encore pensions à côté de chez vous : on vous facilite la prise de rendez-vous. Grâce à Muzzle, vous pouvez également trouver une association pour animaux proche de chez vous pour adopter un chien ou un chat. Une plateforme innovante et incontournable pour les amoureux des animaux recherchant une véritable qualité de service pour leurs compagnons à poils.

Pourquoi choisir Muzzle ?

Choix varié

Large choix de prestations pour répondre aux besoins de votre animal.

Facilité de réservation

Vous pourrez réserver votre prestation en quelques clics en ligne.

Qualité partenaire

Nous collaborons avec des professionnels qualifiés du domaine animalier.
Muzzle est un service 100 % gratuit et sans engagement.
En quelques clics, vous trouvez un professionnel de confiance à proximité de chez vous.
La prise de rendez-vous est simple et rapide.
Et surtout, vous êtes certain de confier votre animal à des professionnels passionnés.

Nos services pour chiens et chats

Localiser un éducateur passionné à proximité de chez vous

Éduquer son animal est essentiel peu importe son âge. Muzzle vous met en relation avec des comportementalistes passionnés près de chez vous, pour trouver celui qui vous correspond.
Découvrir

Des toiletteurs qui chouchoutent votre compagnon à poils

Coupe des griffes, nettoyage des oreilles, ou encore shampooing, ces soins sont indispensables pour l’hygiène et le bien-être de votre animal de compagnie. Trouvez facilement un salon de toilettage proche de chez vous grâce à Muzzle.
Découvrir

Trouver la pension idéale pour votre chien ou votre chat

Vous vous envolez le temps d’un week-end ? Plusieurs semaines ? Partez en toute sérénité. Grâce à Muzzle découvrez des pensions pour animaux dans toute la France, de Nantes à Strasbourg. Trouvez l’endroit idéal n’est plus un problème !
Découvrir

Tout savoir sur le toilettage de votre compagnon

Quel est le prix moyen d'un toilettage pour chien ? Quelle est la période idéale pour prendre rendez-vous chez le toiletteur pour votre chien ?  

Est-ce que le toilettage pour chat
existe ?
Muzzle, la plateforme développée par des passionnés pour des passionnés, qui vous partage des conseils pour prendre soin de votre animal de compagnie.

Prenez soin de votre animal avec nos conseils de passionnés

La rentrée, c'est aussi pour votre animal

La rentrée n'est jamais un moment agréable, il faut sortir du "mode" vacances, reprendre ses habitudes, se remettre au travail. Cette période est souvent vécue comme anxieuse. Mais savez-vous que pour votre animal de compagnie aussi ?

Fini les vacances et les moments de complicité partagés avec leurs maîtres. Ou bien temps des retrouvailles pour les chiens, chat ou NAC qui avaient été placés en garde ou en pension. L’heure de la rentrée sonne aussi pour les animaux de compagnie. Et cela se prépare un peu à l’avance.

Le retour de vacances n’est pas vécu de la même manière par tous les animaux. Cela peut engendrer un état d’anxiété, souvent passager, le temps de la réadaptation. Il va effectivement falloir pour certains d’entre eux connaître de nouveau des périodes de solitude dans la journée, lorsque leurs maîtres reprennent le chemin du travail.

Certains animaux peuvent vivre notre absence sans trop de difficulté. Pour un chat qui dort toute la journée, ce sera sans doute plus facile que pour un chien qui a été habitué à sortir plusieurs fois dans la journée.

Pour atténuer le choc, il est mieux de préparer cette période par une phase de transition et éviter de passer "de tout à rien".

Afin d’habituer notre chien qui a beaucoup bougé pendant les vacances, on peut commencer par modifier ses horaires de sortie en les adaptant à notre future absence. On peut le promener le matin, un peu plus tôt que d’habitude, augmenter le nombre de sorties le matin et le soir et les diminuer durant la journée, jusqu’à arriver au rythme qu’il connaîtra à partir du retour au travail.

Il est aussi préférable d’adapter leurs horaires de repas en fonction de vos disponibilités futures. En reprenant ce « rythme de travail », un chien vivra moins durement le changement.

On peut donc habituer nos animaux à notre absence en s’absentant régulièrement les jours précédant la rentrée. D’abord une heure, puis un peu plus longtemps à chaque fois.

Pour aider nos compagnons à quatre pattes, il est tentant de leur offrir un petit bonbon, ou de lui faire une « énorme fête » lorsqu’on part ou qu’on revient du travail. C’est à la fois une manière de lui montrer notre amour. Mais ce n’est pas forcément une bonne idée. Pour un chat, très routinier comme on l’a dit plus tôt, cela ne devrait pas avoir un impact particulier. Il en profitera et retournera à sa sieste ensuite. Mais les conséquences pourraient être plus importantes pour le chien.

Faire la fête à son chien avant de partir peut lui faire signifier que quelque chose d’important se passe. Il pourrait penser qu’une chose grave, comme le fait que vous puissiez ne pas revenir est en train d’arriver. De même, faire la fête en rentrant peut signifier qu'il s'est passé quelque chose d'important pendant son absence. La meilleure façon de lui épargner cette angoisse est donc de partir comme si de rien n’était, sans effusion d’amour particulière, comme si vous alliez revenir dans cinq minutes. Ces moments doivent être banalisés le plus possible pour être bien vécus.

En résumé, la rentrée se prépare pour nos animaux aussi, il faut leur laisser le temps de se réhabituer et reprendre leur rythme.

Lire
Le printemps et les fleurs : Un danger pour nos amis canins

Comment éviter les intoxications et autres problèmes de santé chez les chiens pendant la saison des fleurs printanières ?

Le printemps est une saison de renouveau, où les jardins et les parcs regorgent de couleurs vives et de senteurs enivrantes. Mais pour nos amis à quatre pattes, cette saison peut également être dangereuse. En effet, certaines fleurs peuvent causer des intoxications ou d’autres problèmes de santé chez les chiens s’ils les ingèrent ou les reniflent.

Les fleurs les plus dangereuses pour les chiens sont :

  • Les jonquilles et les tulipes : ces plantes contiennent de la tulipaline, une substance qui peut causer des problèmes gastro-intestinaux, des troubles cardiaques et même des convulsions.
  • Le muguet : cette plante est très toxique pour les chiens et peut provoquer des vomissements, de la diarrhée, des convulsions et des problèmes cardiaques.
  • Les azalées et les rhododendrons : ces plantes contiennent une substance appelée grayanotoxine, qui peut causer des problèmes cardiaques, des tremblements et des vomissements.
  • Les lys : ces plantes peuvent causer des vomissements, de la diarrhée et des problèmes rénaux.

Les signes d'intoxication chez les chiens

Si votre chien a ingéré une plante toxique, il peut présenter différents symptômes, notamment :

  • Des vomissements et de la diarrhée
  • Des tremblements et des convulsions
  • Des problèmes respiratoires
  • Une perte d’appétit
  • Une léthargie
  • Des problèmes cardiaques
  • Une augmentation de la salivation


Si vous remarquez l’un de ces symptômes chez votre chien, il est important de consulter immédiatement un vétérinaire.

Quelques conseils pour agir en cas d'intoxication de votre chien par des fleurs toxiques

  • Identifiez la fleur toxique : Si vous êtes témoin de l’ingestion de la fleur, essayez de récupérer des morceaux de la plante ou de prendre une photo de celle-ci.
  • Évaluez les signes cliniques : Les signes cliniques de l’intoxication varient selon la fleur ingérée.
  • Contactez votre vétérinaire : Si votre chien a ingéré des fleurs toxiques, contactez votre vétérinaire immédiatement. Votre vétérinaire pourra vous donner des instructions sur ce qu’il faut faire ensuite et vous diriger vers un centre de soins vétérinaires d’urgence si nécessaire.
  • Ne pas induire le vomissement : Dans la plupart des cas, il est déconseillé d’induire le vomissement chez les chiens qui ont ingéré des fleurs toxiques. Cela peut aggraver les symptômes et causer des complications.
  • Empêchez votre chien d’ingérer davantage de fleurs toxiques : Si possible, éloignez votre chien de toute source de fleurs toxiques. Si vous avez un jardin, vérifiez qu’il n’y a pas de plantes toxiques qui poussent et empêchez votre chien de les manger.
  • Surveillez votre chien : Si votre chien a été intoxiqué par des fleurs toxiques, surveillez-le attentivement pour détecter toute complication.
  • Prévenez l’intoxication : La prévention est la meilleure mesure à prendre pour éviter les intoxications. Assurez-vous que votre chien ne peut pas accéder à des plantes toxiques en les gardant hors de portée ou en les retirant de votre jardin.

En résumé, l’intoxication par des fleurs toxiques est une situation grave qui nécessite une intervention rapide. Si votre chien montre des signes d’intoxication, contactez immédiatement votre vétérinaire. La prévention est la clé pour éviter une intoxication, alors assurez-vous de garder toutes les plantes toxiques hors de portée de votre animal de compagnie

Lire
10 plantes du printemps toxiques pour les chats

Le printemps apporte son lot de danger pour vos animaux. Voici les plantes que vous devriez tenir éloignées de vos chats.

Le printemps est là, et avec lui, l'envie de voir notre jardin fleurir et nos maisons se remplir de plantes verdoyantes. Cependant, il est crucial de se rappeler que toutes les plantes ne sont pas sans danger pour nos compagnons à quatre pattes. En effet, certaines peuvent être toxiques, voire mortelles, pour nos amis félins.

  • Le muguet : Cette plante printanière très commune est extrêmement toxique pour les chats. Même de petites quantités ingérées peuvent entraîner des symptômes graves tels que des vomissements, de la diarrhée, voire des problèmes cardiaques.
  • Le lys : Bien que magnifique, le lys est une plante toxique, surtout s'ils ingèrent ses feuilles ou ses pétales. Cela peut provoquer des symptômes gastro-intestinaux sévères.
  • Le rhododendron : Ses belles fleurs colorées cachent un danger pour nos animaux de compagnie. Le rhododendron contient des toxines qui, une fois ingérées, peuvent causer des symptômes graves tels que des troubles cardiaques et des difficultés respiratoires.
  • Les tulipes : Une autre plante printanière populaire qui peut être dangereuse pour les chats. Toutes les parties de la tulipe contiennent des toxines qui, en cas d'ingestion, peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux et des irritations.
  • Le jonquille : Comme le muguet, les jonquilles font partie de la famille des plantes narcotiques et sont donc toxiques pour nos amis à quatre pattes. Leur ingestion peut entraîner des symptômes tels que des vomissements, de la salivation excessive et des troubles cardiaques.
  • Le jacinthe : Cette plante printanière peut causer des symptômes graves chez les chats s'ils en ingèrent les bulbes. Les signes d'intoxication incluent des vomissements, de la diarrhée et des difficultés respiratoires.
  • La digitale : Également connue sous le nom de gant de bergère, la digitale est extrêmement toxique. L'ingestion de cette plante peut entraîner des troubles cardiaques graves, voire la mort.
  • Le laurier-rose : Cette plante, souvent présente dans les jardins, est extrêmement toxique pour les chats. L'ingestion de ses feuilles ou de ses fleurs peut entraîner des symptômes graves, voire la mort.
  • L'azalée : Ses belles fleurs peuvent être séduisantes, mais l'azalée est une plante extrêmement toxique pour les chats. L'ingestion de ses feuilles peut entraîner des symptômes graves tels que des convulsions et des problèmes cardiaques.
  • Le lierre : Bien que souvent utilisé comme plante décorative, le lierre est toxique pour nos amis à fourrure. L'ingestion de ses feuilles peut provoquer des troubles gastro-intestinaux sévères chez les chats.

Les signes d'intoxication chez les chats

Si votre chat a ingéré une plante toxique, il peut présenter différents symptômes, notamment :

  • Des vomissements et de la diarrhée
  • Des tremblements et des convulsions
  • Des problèmes respiratoires
  • Une perte d’appétit
  • Une léthargie
  • Des problèmes cardiaques
  • Un manque d’équilibre
  • Une hypersalivation

Les premiers signes de l’intoxication font leur apparition entre 15 min et 4 heures après l’ingestion.


Si vous remarquez l’un de ces symptômes chez votre chat, il est important de consulter immédiatement un vétérinaire.

Quelques conseils pour agir en cas d'intoxication de votre chien par des fleurs toxiques

  • Identifiez la fleur toxique : Si vous êtes témoin de l’ingestion de la fleur, essayez de récupérer des morceaux de la plante ou de prendre une photo de celle-ci.
  • Évaluez les signes cliniques : Les signes cliniques de l’intoxication varient selon la fleur ingérée.
  • Contactez votre vétérinaire : Si votre chat a ingéré des fleurs toxiques, contactez votre vétérinaire immédiatement. Votre vétérinaire pourra vous donner des instructions sur ce qu’il faut faire ensuite et vous diriger vers un centre de soins vétérinaires d’urgence si nécessaire.
  • Empêchez votre chat d’ingérer davantage de fleurs toxiques : Si possible, éloignez votre chat de toute source de fleurs toxiques. Si vous avez un jardin, vérifiez qu’il n’y a pas de plantes toxiques qui poussent et empêchez votre chat de les manger.  
  • Prévenez l’intoxication : La prévention est la meilleure mesure à prendre pour éviter les intoxications. Assurez-vous que votre chat ne peut pas accéder à des plantes toxiques en les gardant hors de portée ou en les retirant de votre jardin.

En résumé, l’intoxication par des fleurs toxiques est une situation grave qui nécessite une intervention rapide. Si votre chat montre des signes d’intoxication, contactez immédiatement votre vétérinaire. La prévention est la clé pour éviter une intoxication, alors assurez-vous de garder toutes les plantes toxiques hors de portée de votre animal de compagnie.

Lire
Adopter un chiot : ce qu’il faut savoir avant de vous lancer

Ce n’est pas un secret : les chiens vous apporteront beaucoup de bonheur ! La décision d’adopter un chiot représente malgré tout un changement important et doit être mûrement réfléchie. Pour accueillir un chiot dans les meilleures conditions, il convient avant tout de se poser les bonnes questions. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Ou adopter un chiot ?

  • Dans un refuge : Les chiots sont souvent rares à trouver mais c'est toutefois possible. Sachez qu'il est également possible d'adopter des chiens de tout âge. Les conditions d’adoption sont strictement encadrées. Le personnel du refuge pourra vous conseiller sur le chien qui conviendra le mieux à votre situation.
  • Chez un éleveur : De bonnes connaissances sur la race, une adhésion à un club canin ou à une association, la délivrance d’un carnet de santé sont des éléments qui rassurent sur la fiabilité de l’éleveur. Avant l’adoption, nous vous conseillons vivement de visiter les lieux de l’élevage et à prendre le temps d’échanger avec l’éleveur.
  • Chez un particulier : Un particulier offre généralement moins de garanties qu’un éleveur ou un refuge. En cas de vente, il doit vous délivrer les documents suivants : un certificat d’identification si le chiot a été tatoué ou doté d’une puce, le carnet de vaccination signé par le vétérinaire ainsi qu’une attestation de vente signée par le vendeur et par vous. S’il s’agit d’un chien de race inscrit au LOF (Livre des Origines Français), vous pouvez également réclamer son certificat de naissance avec l’identité des parents et le numéro de déclaration de naissance. Nous vous conseillons vivement de rendre visite au particulier, d’échanger avec lui.

À quel âge puis-je adopter un chiot ?

En France, la loi autorise l’adoption d’un chiot à partir de 8 semaines. Il est toutefois recommandé d’attendre au minimum 10, voire 12 semaines, avant de l’accueillir chez vous. De nombreux éleveurs fiables préfèrent ainsi laisser partir les chiots à partir de leurs 3 mois.

La raison ? Une séparation précoce avec la mère peut avoir des conséquences néfastes sur son développement psychologique. Votre chiot peut alors présenter des troubles du comportement tels que de la malpropreté, un manque d’autocontrôle, de l’anxiété de séparation ou de la crainte voire de l’agressivité envers les inconnus.

Quelle race de chiot choisir selon votre mode de vie ?

Avant de vous lancer, renseignez-vous sur chaque race et ses caractéristiques. S’il est important que sa frimousse vous plaise, son tempérament et sa taille doivent correspondre à votre mode de vie. Certaines races demandent plus de sport que d’autres, ou encore certaines races sont plus difficiles à éduquer que d’autres, pour l’équilibre de tout le monde, il est important de bien se renseigner en amont !

Parmi les critères à prendre en compte :

–  Votre activité. Êtes-vous en télétravail ? Avez-vous un emploi du temps chargé ? Combien de temps votre chiot sera-t-il laissé seul quotidiennement ? Êtes-vous sportif ? Avez-vous déjà des connaissances sur l’éducation et l’univers canin ?

–  Votre type d’habitation. Habitez-vous dans une maison ou un appartement ? Disposez-vous d’un espace suffisant pour qu’il se sente à l’aise ?

–  Vos projets pour les vacances ? Souhaitez-vous l’emmener partout avec vous ou plutôt le faire garder ?

–  Votre situation familiale. Avez-vous des enfants ou des proches allergiques aux poils de chien ?

–  Vos préférences. Quels sont les traits de personnalité auxquels vous attachez une importance particulière : calme, affectueux, intelligent… ?

Si une race vous intéresse, n’hésitez pas à solliciter l’avis d'éducateurs. En refuge, le personnel peut également vous conseiller sur l’animal qui vous convient le mieux en fonction de sa race et de son caractère.

Quel budget prévoir ?

Adopter un chiot constitue un engagement sur le long terme et implique plusieurs dépenses. Pour calculer votre budget moyen en amont, voici les dépenses essentielles à prévoir :

  • Le prix d’acquisition : Son montant varie selon le vendeur, l’éleveur ou le refuge ou s’il s’agit d’un chiot « de race » ou non. En refuge, il est généralement demandé de participer à hauteur de 150 à 300 € pour un chiot. Un chiot LOF nécessite un budget plus conséquent allant de 800 à 3 000 € en moyenne.
  • Les frais vétérinaires : Des vaccins à la visite d’entretien annuelle en passant par le détartrage ou encore la stérilisation : les frais vétérinaires sont parfois conséquents. De plus, un problème (maladie, blessure…) peut survenir à tout moment. Pour vous y préparer, il est conseillé de mettre une certaine somme de côté ou de souscrire une assurance santé pour votre animal.
  • Les dépenses quotidiennes : Pour le confort de votre chien, l’achat d’un panier, d’un matelas, d’une couverture ou d’un coussin est nécessaire. Pour les sorties et l’entretien, prévoyez l’acquisition d’accessoires comme une laisse ou un harnais, un collier, quelques jouets, une cage de transport, des gamelles, une brosse et un shampoing. L’achat de traitements anti-puces et de vermifuges est également à prévoir pour protéger votre compagnon des parasites. Le plus gros poste de dépense est l’alimentation : son coût varie selon les marques, la taille de votre chiot et la qualité nutritionnelle des aliments.
  • Les autres frais tout aussi essentielles pour le bien-être de votre chien : Si vous prévoyez de partir en vacances sans votre chien, les frais de garde ou de pensions sont à prévoir. Les frais de toilettage sont également à prévoir selon les races. Le toilettage est important pour la santé de votre chien. Enfin, il est possible que votre chiot ait besoin de leçons d’éducation. Tout au long de sa vie votre chien sera aussi confronté à des situations qui nécessiteront parfois l'aide d'un éducateur canin.

Comment éduquer un chien qui vient d’être adopté ?

Un chien a besoin de règles au sein du groupe auquel il appartient. Il ne faut donc surtout pas tout permettre à un chiot nouvellement adopté. L’éducation commence dès son arrivée ! Éduquer un chien c’est lui apprendre la vie en société, les règles de bases, dans la positivité, afin qu’il puisse grandir en confiance et se sentir bien dans ses pattes. Une bonne éducation vous évitera des troubles du comportement, et sera un gage d’une vie harmonieuse dans votre nouvelle famille. Nous ne connaissons pas toujours tous les comportements canins, nous vous conseillons alors de faire appel à un éducateur canin.

Adopter un animal vous engage, c'est une décision qu'il vous faudra mûrement réfléchir. N'hésitez pas à contacter votre vétérinaire, éducateur, refuge le plus proche de chez vous avant de vous lancer. Ils pourront vous apporter leurs conseils sur la race de chien qui vous conviendra le mieux.

Lire
Découvrir notre blog

Qui sommes-nous ?

Famille passionnée par les animaux, nous sommes les heureux maitres de Spoon, Jack Russel Terrier de 15 ans et Théa, Staffordshire Bull Terrier de 2 ans.
Comme vous, nous souhaitons apporter à nos compagnons la meilleure qualité de vie possible. Mais nous avons constaté le manque de moyens pratiques pour avoir accès aux services essentiels pour nos chats et nos chiens. C'est pourquoi nous avons créé Muzzle, pour vous permettre de prendre soin de votre animal de compagnie au quotidien, en toute tranquillité.

FAQ – Vos questions, nos réponses

Qu’est-ce que Muzzle ?

Muzzle est une plateforme de réservation en ligne spécialisée dans le bien-être des animaux. Notre mission ? Mettre en relation des professionnels du monde animal avec des propriétaires d’animaux souhaitant bénéficier de prestations de qualité pour leur animal de compagnie, chat comme chien.

Quels sont les critères de sélection de vos professionnels ?

Muzzle sélectionne pour sa plateforme uniquement des prestataires reconnus pour leur professionnalisme. Lors de leur inscription, les prestataires doivent fournir leur agrément pour exercer ainsi que leurs diplômes.

Comment puis-je prendre un rendez-vous ?

Prendre rendez-vous sur notre plateforme est super simple ! Recherchez votre professionnel sur la base de son activité et de sa localisation géographique. Sélectionnez une date et un horaire. Recevez un mail de confirmation puis un SMS de rappel 24 heures avant votre rendez-vous. Il vous suffit d’amener votre chat ou votre chien à son rendez-vous.

Quels services spécifiques proposez-vous pour les chats ?

Muzzle pense à tous vos animaux de compagnie, chien mais aussi chat ! Sur notre plateforme de prise de rendez-vous, vous pouvez retrouver des comportementalistes pour chat, des pensions et des toiletteurs pour chat.
Vous avez plus de questions ?
Contactez-nous